Moïse, Jésus, et le crasseux

Publié le par Ritoyenne

Moïse, Jésus et un petit vieux barbu jouent au golf. Moïse prend son club et d'un swing élégant envoie sa balle. Elle monte en l'air d'un superbe mouvement parabolique et tombe directement... dans le lac ! Moïse ne se perturbe pas, lève son club et à ce moment les eaux s'ouvrent, lui laissant le passage pour faire un nouveau coup. C'est maintenant au tour de Jésus. Il prend son club et, également d'uneparabole parfaite, (rappelez-vous : la parabole c'est sa spécialité !), il envoie la balle dans… le lac, où elle tombe sur une feuille de nénuphar. Sans s'énerver, Jésus se met à marcher sur l'eau jusqu'à la balle, et donne le coup suivant. Le petit vieux prend son club et, d'un geste affreux de qui n'a jamais joué au golf de sa vie, envoie sa balle sur un arbre. La balle rebondit sur un camion puis à nouveau sur un arbre. De là, elle tombe sur le toit d'une maison, roule dans la gouttière, descend le tuyau, tombe dans l'égout d'où elle se trouve lancée dans un canal qui l'envoie… dans le lac mentionné ci-dessus. Mais, en arrivant dans le lac, elle rebondit sur une pierre et tombe finalement sur la berge où elle s'arrête. Un gros crapaud qui se trouve juste à côté l'avale. Et soudain, dans le ciel, un épervier fond sur le crapaud et l'attrape ainsi bien sûr que la balle. Il vole au-dessus du terrain de golf, et le crapaud, pris de vertige, finit par vomir la balle... juste dans le trou ! Moïse se tourne alors vers Jésus et lui dit :

- "Tu sais, j'ai horreur de jouer avec ton père !".

Publié dans Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> Un curé en soutane est en train de disputer une partie de golf avec un gars <br /> normal (ce qui sous-entendrait que les curés ne sont pas normaux? oui!) <br /> La balle est sur son tee, le gars arme son swing et ZIP, il tape dans la terre: <br /> Le gars: <br /> - AAAAR Bordel de nom de Dieu de merde! Raté! <br /> Le curé: <br /> - Vous blasphémez mon fils! <br /> Le gars: <br /> - Oups! Excusez-moi mon père. <br /> Le curé: <br /> - Je vous pardonne, rejouez le coup... <br /> Le gars réarme son swing et BOP, à nouveau dans la terre <br /> Le gars: <br /> - YAAAK! Putain de bordille de vérole de Jésus Christ! encore raté!!! <br /> Le curé: <br /> - Attention mon fils! N'allez pas trop loin. La patience du Seigneur a des <br /> limites! <br /> Le gars: <br /> - Désolé mon père. ça m'a échappé! Je ne recommencerai pas! Juré! <br /> Le curé: <br /> - Il vaut mieux pour vous, pensez à votre salut... <br /> Le gars: <br /> - Je ne pense qu'à ça mon père... <br /> Le gars swingue pour la troisième fois et TCHOP, dans la terre once again <br /> Le gars: <br /> - EEEEk! La putain d'enculerie de sa mère d'enfoiré de Bon Dieu!!! Encore raté <br /> et là, d'un seul coup d'un seul, le temps qui était ensoleillé devient tout <br /> noir, le tonnerre gronde... <br /> Le gars: <br /> - Que se passe-t-il donc mon père? <br /> Le curé: <br /> - Malheureux! Je vous avais prévenu! Vous avez attiré sur vous la foudre divine! <br /> Je ne peux rien pour vous sauf prier pour votre âme. <br /> KRAK !!!! La foudre tombe en un éclair et .... pulvérise le curé qui se <br /> volatilise. <br /> et là Dieu dit: -'Sacrée chierie de saloperie de bordel de Dieu! RATÉ! <br />
Répondre