« Entretien avec Hannah Arendt » de G.Gaus (vidéo)

Publié le par Ritoyenne

 

"Hannah Arendt im Gesprach mit Gaus"

« Entretien avec Hannah Arendt » de Günter Gaus, Allemagne, 1964. 
Cet entretien eut lieu au plus fort de la polémique déclenchée par la publication du livre «Eichmann à Jérusalem», récit du procès du criminel nazi, exécuteur zélé de la solution finale.


1/4


2/4  L'année 1933

"Le mouvement de mise au pas était suivi d'assez bon gré, en tout cas pas sous l'emprise de la terreur, c'était plutôt une situation d'abandon. Ce mouvement créait une sorte de vide autour de vous. Moi, je vivais dans un milieu intellectuel, et je pouvais constater que chez les intellectuels l'alignement était de règle - et pas chez les autres...
(...) D'aucuns y ont cru vraiment ! Pas longtemps, certains pas longtemps du tout. Parce qu'ils avaient une théorie sur Hitler, des idées éminement intéressantes, figurez-vous, des théories fantastiques, passionnantes, sophistiquées ! Des choses qui planaient bien au dessus du niveau de réflexion habituel ! Pour moi c'était grotesque. Ces intellectuels ont été piégés par leurs propres théories. Voilà ce qui s'est passé en fait."
Voir aussi le texte de Arendt cité dans l'article Heidegger, Céline, Kantorowicz... - Les intellectuels et le nazisme (2) 

3/4


4/4






Voir les autres documents de Arendt

Le procès :
Extrait du procès Eichmann : la solution finale 
"Un spécialiste" (le film du procès Eichmann)
"La langue ne ment pas" - le nazisme par V.Klemperer (vidéo) Une plongée dans la vie quotidienne sous le régime totalitaire nazi ; on pense à 1984 d'Orwell et à sa "novlangue" ("newspeak").
Voir aussi à partir de textes de Arendt et de sa volonté de compréhension :
Penser Auschwitz avec Heidegger
Heidegger, Céline, Kantorowicz... - Les intellectuels et le nazisme (2) 
Sur l'avènement du nazisme :
Hitler menteur (Heidegger et Mein Kampf)
Hitler vu par ses contemporains (article du site d'histoire "herodote.net")
et
Le cas Heidegger (Heidegger contre le nazisme)

Publié dans La philosophie en vie

Commenter cet article