Phénoménologie de l'imaginaire par F.Fédier (parution)

Publié le par jp


sortie mars 2009

François Fédier / L’imaginaire


« Le réel seul et l’imaginaire seul appellent la gifle. » René Char


Ne pas penser la commune présence du réel et de l’imaginaire dans la conscience que la vie peut et doit prendre d’elle-même, c’est déjà presque un manquement, par lequel l’être humain entre dans des régions de grands périls. La gifle, bienveillante, réveille ceux qui se sont perdus dans l’unilatéralité. Le réel et l’imaginaire en effet ont partie liée l’un avec l’autre. Que l’imaginaire se rattache au réel, personne n’en doute, même si l’on ne sait pas vraiment comment. Ce qu’il nous revient donc d’apprendre, c’est qu’il ne saurait y avoir de réel sans présence en lui de tout l’imaginaire – lequel en son fond ne dépend pas du réel.

Télécharger un extrait



François Fédier est né en 1935. Elève de Jean Beaufret dès 1955, il se consacre, à partir de 1958, à la traduction des textes de Martin Heidegger. Professeur de philosophie jusqu’à sa retraite en 2001, il a également traduit les poèmes de Friedrich Hölderlin. Ont paru de lui : Interprétations (1985), Heidegger Anatomie d’un scandale (1988), Regarder voir (1995), et L’art en liberté (2006). Plusieurs volumes de ses cours de philosophie, donnés en hypokhâgne et en khâgne au lycée Pasteur de Neuilly, ont paru aux éditions Lettrage.




Réf ISBN : 978-2-916885-04-09, 216 Pages Format 17x24 Editions du Grand Est 2009 Prix TTC : 26 Euros




site éditeur
F.Fédier : phénoménologie de l'amitié

 

Commenter cet article

grosnuages 11/03/2009 15:07

Bon courage, bonne continuation, je repasserais...