Une petite phrase de Arendt

Publié le par jp





     "Nos techniques sociales, dont le vrai champ d'expérimentation se trouve dans les pays totalitaires, ont seulement à rattraper un certain retard pour être en mesure de faire pour le monde des relations humaines et des affaires humaines ce qui a déjà été fait pour le monde des objets produits par l'homme."

H.Arendt, La crise de la culture gallimard p.119






voir aussi
Hannah Arendt, la notion de totalitarisme
AUSCHWITZ, MAL ABSOLU

Publié dans Extraits & citations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thra 05/07/2008 15:30

Ce n'est pas totalement faux, l'industrialisation de l'extermination humaine chez les nazi a précédé notre industrialisation de l'élevage animalier à des fins alimentaires. Mais cette protection animalière avait son utilité idéologique et s'incrivait de manière cohérente dans un certain courant de pensée qui revisite l'évolutionnisme pour faire l'apologie des races fortes et pures (races à préserver donc).Mais le fait que les nazis aient appliqué à l'homme ce que nous appliquons aux choses n'est pas contradictoire avec le fait qu'ils  n'aient pas étendu en totalité - n'exagérons pas non plus la portée des lois écolos des nazis - ces principes à la nature et aux animaux comme ont pu le faire les démocraties libérales ou les régimes communistes.

Florian Cova 29/06/2008 20:49

C'est paradoxal, tout ça. Les nazis ne sont-ils pas justement les premiers à avoir fait voter de grandes lois sur la protection de la nature (les choses) et des animaux ???

Roland 29/06/2008 01:33

voilà une petite phrase qui me fait penser à deŭ ĉoses: à la pensée de Bernard Charbonneau, qui déjà en 1939 prédisait que bien que pour le moment les dictatures telles que l'Allemagne ou l'URSS étaienty moins libres que les démocraties occidentales, par la suite les démicraties occidentales elles aussi deviendraient de plus en plus totalitaires.l'autre est le fait que la barbarie est toours d'abord preatiquée sur, bien sûr les chose, mias le pas important c'est, sur les animaux, parce que c'est "le maillon faible", et une fois que les gens s'y sont habitués sur les animaux, ça  sse fait sur les humains aussi. Le dernier exemple, contemporain, etant les puces rfid, bien d'autres ont précédé (et suivront , hélas...) c'est l'évidence tel ceci:http://miiraslimake.over-blog.com/archive-09-21-2006.html

Stéphane Domeracki 28/06/2008 12:34

Haha avec un peu de chance pour ceux qui veulent se marrer Skildy va comprendre ça comme un encouragement voire un projet politique