C.Malabou : Freud et les neurosciences

Publié le par jp





Ecoutez






 
  émission du vendredi 21 mars 2008
Neurosciences et psychanalyse : Freud a-t-il oublié le cerveau ?

Par François Noudelmann
Réalisation: Clotilde Pivin

En inventant la psychanalyse, Freud eut l'ambition de fonder une science plus qu'une philosophie. Pourtant la résistance des scientifiques à sa théorie de l'inconscient n'a jamais cessé malgré la reconnaissance d'un savoir et d'une pratique psychanalytiques. Une distribution des rôles s'est établie entre ceux qui traitent les maladies cérébrales par la chimie et ceux qui soignent les troubles psychiques par la parole, bien que dans les faits cette frontière reste perméable.
Les progrès des neurosciences ont récemment permis une connaissance beaucoup plus précise du cerveau et des comportements humains, tels que les affects, les désirs ou les rêves, qui relevaient jusqu'alors de la psychanalyse. Cette concurrence indique-t-elle un différend profond ou un malentendu provisoire? Elle déborde en tout cas l'enjeu médical et remet en scène une veille question philosophique qui opposait déjà Spinoza à Descartes, celle des relations entre le corps et l'esprit.

  Invités

 
François Ansermet.  professeur de pédopsychiatrie à l'université de Lausanne

 
Catherine Malabou.  maître de conférences à l'université de Paris 10

 
Vannina Micheli-Rechtman.  psychanalyste, chercheuse à l'université de Paris 7


voir aussi
Tout nos documents sur Freud et la psychanalyse

Publié dans La philosophie en vie

Commenter cet article