Expérience et langage chez Benjamin (Hamman, Kant)

Publié le par jp


Séminaire
 Expérience et langage chez Walter Benjamin : sur la critique de Hamann à Kant

Emission diffusée le
> 20 Décembre 2007
  Ecouter le programme


Comment pense-t-on ? Le langage, qui est le moyen par lequel nous communiquons nos pensées à autrui, n¿est-il pas aussi le médium dans lequel nous pensons ? Si les concepts de la philosophie renvoient le plus souvent au langage comme moyen de communication de la pensée, les images que nous rencontrons dans la littérature, n¿évoquent-elles pas davantage le mystère de la pensée qui s¿exprime immédiatement dans les mots ? Or, à mi-chemin entre littérature et philosophie, la production de Walter Benjamin nous permet de formuler la question souvent suscitée par les oeuvres littéraires et implicite au travail philosophique : celle du rapport entre la pensée et les mots. Réunissant concept et image dans la tessiture allégorique de l¿écriture, son oeuvre nous intéresse justement parce qu¿elle porte sur l¿expérience qui a lieu entre l¿expression et la communication, c¿est-à-dire l¿expérience du passage entre le médium de la pensée et le moyen par lequel elle peut se rendre communicable. Cette expérience s¿accomplit chaque fois que nous voulons parler ou écrire, mais elle est aussi celle de la lecture, quand le sens immédiat et intrinsèque du texte doit être interprété, et donc fragmenté dans des significations successives. Ainsi, ce séminaire correspond à un travail de lecture qui cherche, dans les nombreuses images de l¿auteur, la structure conceptuelle de l¿expérience de la pensée.

Un séminaire donné par Patricia Lavelle.

Publié dans La philosophie en vie

Commenter cet article