Compte-rendu de l’A-G des étudiants de la Sorbonne, lundi 26 novembre

Publié le par Ritoyenne

Voici le compte-rendu de l'ag d'aujourd'hui. N'hésitez pas à le modifier si y a un bourde.
 
Merci à "Selma" de la mailing-list, je copie/colle sans modification son compte-rendu :
 
Compte-rendu de l’A-G des étudiants de la Sorbonne, lundi 26 novembre
 
Tribune : Côme (cnt), Laure, Solal.
 
Ordre du jour :
Bilan de l’évacuation de la fac de Tolbiac 
+coordination étudiante de Lille.
Débat sur la loi
Perspectives
Votes.
 
Adresses utiles :
 
Bilan :
 
Tolbiac : affrontements violents entre bloqueurs et anti-bloqueurs, sachant que l’offensive venait de groupes extérieurs aux lycées. L’administration a fait exprès de ne pas filtrer les entrées afin de laisser entrer des gens de droite et d’extrême-droite.
6 interpellations+9 blessés. Pour plus d’infos cf communiqué de Sud étudiant +fse : http://www.luttes-etudiantes.com/forum/viewtopic.php?p=11107#11107
 
Coord de Lille : Martin a intervenu pour faire un c-r. Bilan positif pour la Sorbonne (propositions exposées pour la plupart adoptées). Pb mal exposé par les médias, il ne s’agit pas une exclusion de l’Unef mais des délégations litigieuses pour la plupart constituées par la l’unef majo. D’ailleurs, les militants unef impliqués contre la loi sont restés. Attention intox ! Lecture du texte adopté par la coord de Lille : http://lille.indymedia.org/spip.php?article11007
 
Echéances nationales :
Journée de mobilisation 27 novembre.
29 novembre, manifestation nationale étudiants/lycéens.
Journée nationale de solidarité avec les sans-papiers le 3 décembre.
Proposition d’une journée de mobilisation interprofessionnelle le 4 décembre.
En même temps il s’est tenu une réunion d’enseignants-chercheurs. Une motion a été adoptée pour suspendre toute application de la lru: http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article6
 
Débats :
Au début, il y avait 250 personnes environ, puis à la fin des débats, la tension est montée du fait de l’arrivée massive d’étudiants. La salle était blindée, on peut dire qu’il y avait près de 500 personnes à ce moment-là.
 
Il y eut autant d’interventions pro/anti-lru. Donc un débat contradictoire. Bcp d’interventions lors du débat sur la question blocage /pas+ .Intervention d’une anti-lru (sauvons la recherche) critique sur la question de la convergence avec d’autres luttes+blocage. Sans pour autant être opposée à notre mouvement.
 
Perspectives :
 
C-r de la commission interprofessionnelle : Ag de profs demain 11heures30. Intervention pour proposer L’organisation d’une fac ouverte, ou bien d’une occupation avec tenue d’ateliers et banalisation des cours. 5 types ateliers possibles : débat sur la lru,  propositions pour alternatives pour la fac, projection-débat du docu : université le grand soir, atelier pratique de mobilisation. De plus, demande aux personnels de tenir avec les étudiants les piquets de grèves lorsqu’ils sont adoptés. Au niveau des lycées, plusieurs diffes : rdv7h30 métro aubervilliers quatre-chemins (contact 06.99.32.75.34).Rdv 7h30 à saint-Paul.
 
Tracts : rdv 10heures à la sorbonne pour diffe de tracts pour la manif.
 
Appel à manifester mardi 27 novembre 15heures République.
 
Votes :
 
Suite à un moment de troubles et de panique du au rush de gens de droite. Tenue des votes. La tribune a failli démissionner, mais elle a tenu.
 
Manifestation Mardi avec proposition d’aller au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche : adopté.
 
Type de mandat avec intervention pour/contre : la mandat impératif a été adopté à 150 voix contre 50 voix pour le semi-impératif.
 
Mandatés à la coord :
Sarah, 147 voix
Sebastien uec, 137 voix
Mélanie lo, 132 voix
Sebastien jr, 124 voix
Lester lo, 112 voix.
Nathan, étudiant pro-lru anti-blocage n’a pas pu être élu (54 voix)
 
Vote d’un texte anti-lru appellant à la mobilisation : adopté à une large majorité.
 
Grève : 228 pour, 125 contre.
Blocage : 235 pour, 150 contre.
( merci de me corriger et d’ajouter les abstentions ).
Occupation immédiate : adopté.  
 
150 personnes environ sont restés pour organiser l’occupation à la Sorbonne.
 
Prochaine ag : mercredi 28 novembre à 12heures.
Prochain comité de mobilisation : Mardi 10heures, hall des amphis.
 
 


La solution d'un sage est-elle la pollution d'un page ?

Publié dans Mouvements étudiants

Commenter cet article

Clandestino 27/11/2007 18:52

Je suis arrivé vers 15h30 à l'AG(elle a duré jusqu'à 16h15,heure du vote du blogage) et n'ai pas vu de "rush de gens de droite",ni de "moment de trouble et de panique".Personne n'est venu en opération commando pour casser du rouge à l' AG de P4 que je sache. Ce que vous appelez ainsi,ce sont quelques potaches de l'UNI qui se moquent de la tribune,ou bien des gens qui veulent prendre le micro pour intervenir en exprimant un avis contraire au vôtre quand vous avez décidé,selon les saintes règles de l'AG,que ce n'était plus le moment.Ces horribles "gens de droite" acceptent même de compter avec vous et sont tellement peu nombreux que vous pouvez dormir tranquilles.A part une ambiance plus bruitiste au moment des votes,rien de bien méchant en somme pour une AG ordinaire.

boabob 27/11/2007 17:17

"Toutes ces personnes sont membres de LO, la LCR ou bien l'UEC, elles l'ont reconnues elles-mêmes. On ose après nous expliquer que les AG ne sont pas noyautées par l'extrême gauche..."Ajoutons juste qu'au début des AG, un appel est lancé à chacun pour tenir la tribune. Etrangement aucune personne opposée à la loi ne se manifeste.

EP 27/11/2007 09:12

"Sarah, 147 voixSebastien uec, 137 voixMélanie lo, 132 voixSebastien jr, 124 voixLester lo, 112 voix. "Toutes ces personnes sont membres de LO, la LCR ou bien l'UEC, elles l'ont reconnues elles-mêmes. On ose après nous expliquer que les AG ne sont pas noyautées par l'extrême gauche...

EP 27/11/2007 09:10

"Suite à un moment de troubles et de panique du au rush de gens de droite. "Ah ah ah !Décidément, les organisateurs de ce "mouvement" sont complétement paranoïaques. Ils voients des "gens de droite" (bouh les méchants !) partout, un peu comme les gens de droite voyaient des espions soviétiques partout à l'époque de la guerre froide.On retiendra de cette AG l'intervention grotesque d'un étudiant en L3 à Paris qui s'est permis d'intervenir pour traiter Alain Renaut de "raciste".