Sloterdijk : sur les fondements de la société

Publié le par jp

 

Peter Sloterdjik

Finitude et ouverture : 
Vers une éthique de l'espace

Sur les fondements de la société

 

 

 
 
   

 

Résumé
"La différence topologique originelle entre l'intérieur et l'extérieur s'impose dans un premier temps sans jalons matériels massifs ; sur elle repose l'univers magique des identités qui, dans la plénitude démesurée de ses réalisations isolées, répète constamment la loi de la production d'espace dominée par l'endosphère." Dans cette constatation, le philosophe Peter Sloterdijk trouve matière à une réflexion sur la manière dont un groupe humain parvient à créer, sans même avoir recours aux murs, la "serre relationnelle" qui mènera les individus du groupe à leur optimum relatif. Il s'interroge sur la notion "d'intérieur", et sur le rôle de l'étrangeté dans la création des cultures au sein de " sphères " d'où l'on a exclu le mal. Une réflexion hors du commun, comme toujours avec cet auteur, sur la genèse de la sphère sociale et sur le rôle du " bien " et du " mal ". Pour tenter de répondre à ces questions, l'exposé prendra appui sur le repérage des ruptures qui ont caractérisé, entre l'Antiquité et le XXe siècle, la longue histoire du livre, de l'édition et de la lecture.

 

    http://www.canal-u.tv/themes/sciences_humaines_sociales_de_l_education_et_de_l_information/sciences_de_l_homme/philosophie/ethique_et_societe/finitude_et_ouverture_vers_une_ethique_de_l_espace_sur_les_fondements_de_la_societe

 

Publié dans La philosophie en vie

Commenter cet article

Riri 15/05/2008 15:21

Je viens dematertout ça, très intéressant ... Merci à JP.

perrier 09/05/2008 01:59

merci pour cet enregistrement et bravo pour ce blog !

RP 11/11/2007 17:40

très interessant! Merci de nous faire découvrir concrètement ce Monsieur. passé les polémiques médiatiques, non seulement sa personnalité  (mais qu'a-t-il?  à s'agiter et se soulever comme ça il a mal quel part? où il souffe d'un nervosité maladive?) mais sa pensée semble riche, nuancée et sympathique!J'ai bien remarqué qu'il considère que le plus grand danger actuel est "la mondialisation exacerbée". Et aussi son appel à une "politique de l'amitié" et à un espace marqué par la convivialité.Il faudarit avoir le texte ecrit aussi de tout ça ça serait bien, existe-il quelque part?