Appel de ROUEN (lundi 5 novembre)

Publié le par Ritoyenne

(aujourd'hui lundi 5 novembre)
A Rouen le Blocage est revoté !
Le président avait convoqué une AG d'antibloqueurs ce matin à 9h30, courcircuitant l'appel à l'AG de lutte de 11h. Peine perdue : il a encore échoué ; le blocage est revoté jusqu'à mercredi.

A 9h30 l'amphi de science réquisitionné par le président pour le déblocage était plein. Ce petit despote en pantoufles n'a pas réussi à s'exprimer face à la colère de ceux et celles qui occupent et luttent depuis deux semaines maintenant. Hué, humilié, il n'a pu que repartir la queue entre les jambes.

Cette fausse AG a donc été annulée, et celle prévue en Axelrad s'est tenue comme convenu (environ 1000 personnes). Devant l'afflux de participants, les syndicalistes l'ont déporté en extérieur, espérant ainsi, du haut de leur piètre rocher remettre la main sur un mouvement qui s'était déroulé jusque là sans eux et sans tribune.

L'AG a accepté les propositions du comité d'action :

 une manif au départ de la fac demain, avec pour objectif le blocage d'une route à 4 voies.
 une manif jeudi à 17h (palais de justice) dans le centre pour être rejoint par les lycéens et les travailleurs qui ne sont pas encore en grève. Avec comme objectif des actions directes (déménagements ou blocages par exemple)

L'AG a finalement reconduit, très largement, le blocage.

Même si cette assemblée fut laborieuse voire ennuyeuse ce qui s'est passé aujourd'hui c'est la défaite d'un président d'université qui ne cesse de mettre des batons dans les roues de ceux qui luttent. La déconfiture des syndicats de prof' et de l'UNEF qui ont tenté de mettre la main sur un mouvement qui est né sans eux et loin d'eux, et qui voulaient distiller leur impuissance : freinant pour le blocage, s'opposant aux actions du Comité.

La suite sera dure mais nous sommes déterminés. Quand serons nous rejoint bordel de dieu ?

Publié dans Mouvements étudiants

Commenter cet article