Biographie vidéo de Nietzsche

Publié le par Ritoyenne

nietzsche-munch-1906.jpg




Et voici, pour la rentrée, pour les petits et les grands, un document vidéo retraçant la vie de Nietzsche.














Tout commentaire est le bienvenue !



Tout Nietzsche

Publié dans La philosophie en vie

Commenter cet article

Turenne 24/12/2015 05:26

J'ai été introduite à l'oeuvre de Nietzsche par les citations sur ses écrits qui me touchent énormément. Excellentes videos sur la vie de Friedrich Nietzsche. Ils me font connaître davantage l'homme et son parcours. Merci beaucoup pour ce partage très apprécié !

Rodolf Marian Skowerski 24/03/2010 04:54


Sa pensée n'était pas révolutionnaire..Non... la source à laquelle il l'a si généreusement puisée existe en nous tous. Mais il faut plus que clairvoyance et perspicacité pour faire jaillir cette
source: sa force n'était pas témérité mais courage, ses visions n'étaient pas folies, mais générosité... car il faut être magnanime, étant fier, il faut être probité, étant seul, pour porter ces
vérités puis s'en détacher...comme ces lutteurs infatiguables, le corps huilé, dont on ne peut se saisir que l'espace d'un instant... l'humanité serait malheureusement un paradoxe, dans sa triste
et merveilleuse nature, si elle pouvait porter plus d'un Nietzsche tous les 200 ou 300 ans... Porter seul le manque de courage des autres n'est pas chose dûe au commun des hommes... il faut
entrevoir pour cela cette pierre rare et oser la porter au creux de sa main..."die Wille zur Macht"...


Marty 09/10/2007 01:03

La vie a travers le regard d’un trou de serrure, l’homme et ses peurs existentielles, le fait de connaitre son existence sans la vivre est le plus grand mensonge de l’homme sur lui-même, se cachant de ces méfaits par l’excuse ontologique ( je n’aime pas ce mot ). Que le dieu existant sur terre, est l’homme dans tout son concept, Nietzsche est cela, Spinoza le définit par le « Conatus », Castaneda par le « nagualisme ». Etre parfait, selon la pensée chamane, le « guerrier » dans le sens traditionnel sur la pensée yaqui, sorcier pour les hommes moyens, le surhumain est guerrier, le surhumain développe son attention seconde recule tout concept, exigeant de nouvelles perspectives, « Un guerrier sélectionne les éléments qui constituent son monde, car chacun des éléments constitue un bouclier (...) Les gens sont affairés à faire ce que les gens font, voilà leurs boucliers (...) Maintenant, pour la première fois, tu n'es plus à l'abri dans ton ancien mode de vie » (Carlos Castaneda, A Separate Reality).Le super nietzschéen Carlos CastanedaMarty Al Bundy ( Salut les loulous Riton et Johnny )

JOHN 07/10/2007 22:59

Je viens de découvrir il y a peu cet autre grand – et vrai – Nietzschéen :  le penseur païen Robert Dun (1920-2002), totalement occulté par le système médiatique (et « universitaire »).Ce dernier a déjà fait une (vraie) traduction de Ainsi parlait Zarathoustra. Traduction nouvelle et commentaire de Robert Dun (éd. Paris, Le Labyrinthe, 1983).Voir des extraits (avec des liens de références et présentations des livres cités) ici : http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Christianisme-vs-paganisme-the-final-fight-t1976-20.htm#37273http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/NIETZSCHE-ou-le-prenazisme-en-pensee-t1700-80.htm#38534http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/Christianisme-vs-paganisme-the-final-fight-t1976-100.htm#39843http://alainsoral.frbb.net/Mondo-2007-f5/reCONCILIER-RACIALISTES-ET-MARXISTES-t2089.htm#39798   

Marty 04/10/2007 12:27

A la fin du 19eme siècle, de moins en moins nébuleux, les découvertes techniques ( Poincarré, les nouvelles mathématiques sur l'espace courbe, démontre une autre logique que la géometrie euclidienne, propre à l'infiniment humain, la découverte de Charcot sur les regressions psychiques de l'homme en tant qu'animal ), et les preuves scientistes reculant de plus en plus l'existence-croyance d'un dieu hypothétique, du recul net de tout dogmatisme religieux, Nietzsche est le philosophe prenant part à une réconciliation entre Croyants et non-croyants.Il est le déculpabilisateur de la metaphysique, l'être n'est plus la substance incomprise, que les philosophes ont toujours essayé de démontrer. L'être est un affect, et cet affect est le sentiment de puissance, l'homme s'est rendu compte que ce qu'il attendait de dieu, il pouvait le faire par lui même ( precurseur du scientisme ), la dualité entre le bien et le mal par la culture historique de l'homme et non les textes bibliques, le pardon dans des cahutes en bois avec des "je vous salue marie" et vous serez pardonner, quel hypocrisie !Nietzsche est l'explication à celàSon seul défaut, s'il y en a, est ce côté "message codé" par son art de la philologie qui peut paraitre contradictoire, Anarchiste pour moi, mais pour d'autres personnes chrétien, religieux, fanatique politisé.Anar 1er dit 'Ravach'