Alain Soral a-t-il un coup d'avance ?

Publié le par Ritoyenne

«Qu'est-ce que c'est qu'un intellectuel ? C'est un mec qui a un coup d'avance sur le commun des mortels.»


Publié dans La philosophie en vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

arlette 25/05/2007 00:42

Je crois que NS est un stratège politique (et pas un intellectuel) et que comme dans les jeux de stratégie il a dammé le pion à beaucoup et justement aux intellectuels, toujours enclins à discuter du sexe des anges . On a regardé ailleurs quelques secondes et quand on est revenu on a trouvé la place occupée. Tant mieux s'il y a qqchose qui se fait dans E&R car justement les intellectuels ont déserté la politique , on a cru qu'on pouvait déléguer à d'autre le soin de s'occuper de nos affaires et que pendant ce temps on pouvait  jouer à produire de la  belle pensée   : "laissons aux autres ces vilains travaux nous avons mieux à faire " mais dans quelques temps, pas moi, peut-être même pas vous, on n'aura même plus l'idée de ce que penser veut dire. On sera décervelé, on nous aura bourré le mou avec toutes les peurs possibles puisque les gens ne se cultivent plus pour comprendre mais juste pour bosser, on sera replié sur nous même  et on vivra à minima.  Ma conviction me dit qu'il faut qu'on se bouge, et je salue l'initiative de Soso, peut-être que comme certains le pensent et le vivent est-il déjà trop tard? Mais comme je l'ai dit dernièrement ; je ne vais pas mourir sans me battre.Toutes les initiatives sont louables si elles vont dans le sens de la libération de l'homme et de son accomplissement. Occupons le terrain car le bulldozer avance et ni vous ni moi ne pèserons bien lourd devant la machine  s arkozienne : je le teste tous les jours sur le terrain des législatives, ici dans ma campagne, pourtant fort isolée : tout y passera, et je regarde avec compassion les petits soldats qu'on jette devant la machine à broyer, mais que faire ??? Je n'ai pas trouvé d'autre solution que l'action sans les fruits de l'action, l'action juste ( Ségo me l'a volée!! )  

Ritoyenne 24/05/2007 03:36

Sarkozy a un coup d'avance sur tout le monde. C'est ça que dit Soral. Il ne dit pas "moi Alain Soral, marxiste de mon état, j'ai un coup d'avance sur tout le monde", il dit "Sarkozy a un coup d'avance sur tout le monde, et MEME MOI ALAIN SORAL je ne peux que le constater. Je ne sais pas comment le battre.""Ca sert à rien de dire que c'est un crétin, ca ne marche pas les gens voteront pour lui. Ca sert à rien de dire qu'il est antisémite, ça ne fait plus peur aux gens."Cette interview est un aveu d'impuissance.Ca donne un peu à voir le chemin récent du père Alain : 1/ Il savait bien, comme bcp de monde, comme toi par exemple, que Sarkozy allait être élu inévitablement.2/ Il s'est lancé dans la bataille comme il le pouvait : c'est à dire de façon désespérée, en espérant un éventuel sursaut. Autre caractéristique de Soral : il s'est lancé dans la bataille de la pire façon qui soit pour l'opinion publique. La grille de lecture Soralienne, pour ainsi dire, fait souvent se rencontrer le "mal vu" et le "bon sens". Prendre tout le monde au dépourvu et à contre-pied, c'est son dada : un coming-out-FN d'un marxiste comme Soral, peu de monde l'avait venu venir.3/ maintenant que Sarkozy a gagné, il ne peut que perdre. C'est à prévoir où il faudra être à ce moment là que travaille Soral maintenant.Pour ceux que ça intéresse, Soral avait prévu une porte de sortie en cas du probable échec du virage à gauche qu'il voulait donner au FN. Dans un mail je lui avais demandé si il avait envisagé le futur échec qui l'attendait possiblement. C'est de là que vient "Egalité & réconciliation" (E&R). Il l'a créé quelques temps avant les elections "pour éviter qu'on me chie dans les bottes", et maintenant il oeuvre à regrouper autour de lui quelques têtes, des intellos, etc. pour former une sorte de think-tank (comme il y en a) national-républicain de gauche. J'en dirai plus à ce propos, sur le site, à l'occasion, si le contenu de E&R me plait, pour l'instant ça se construit doucement, les rencontres se font, des textes et des actions sont en cours de préparation.C'est bien joué de la part de Soso, malgré tout, et malgré le coup au moral qu'il a pris avec le score de Le Pen, en qui il voyait une VRAIE possibilité d'aventure révolutionnaire. Soso va maintenant s'occuper de E&R, pendant que les requins essayent de manger ce qui reste du FN. La mère Le Pen (Marine), très proche de Soral, va sans doute reprendre la baraque. C'est là qu'est censé intervenir Soral.On verra bien. J'aime bien Soral. C'est un des rares, sur la scène politique française actuelle, qui arrive à me rendre fier d'être français.

arlette 24/05/2007 02:24

On a été tellement prévisible sur ce coup là qu'il n'y a pas un grand mérite à l'avoir prévu !!!J'avais prévu, j'avais un coup d'avance, donc je suis un intellectuel ( ;-)) et je suis heureux de ce coup là .