André Comte-Sponville — tous les documents

Publié le par Ritoyenne




1/ Deux conférences audios sur l'amour et la morale 



2/ Une vidéo : André Comte-Sponville - sur le temps





voir aussi
Interview d'André Comte-Sponville
C.-Sponville : "l'europe c'est l'empire romain" (vidéo)

Publié dans La philosophie en vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
W
On ne perd pas son temps à regarder cette vidéo! (j'aime aussi beaucoup ce philosophe André Comte-Sponville mais j'aurai préféré qu'il fasse sa conférence dans les ateliers de l'usine!)
Répondre
J
C'est quand même chercher à concevoir intellectuellement le temps. Alors que le temps ne peut guère être séparé de celui qui le conçoit.Par exemple : la question du temps n'existe pas pendant le sommeil. Le temps est différent pendant les rêves.Quand on se sert de ce terme, il faut aussi savoir le sens que la langue lui donne. On en revient toujours à des questions de durée, de mesure etcPour nous, le temps est durée, et nous ne pouvons pas nous dissocier de cette durée biologique. C'est notre vie.Et le temps est mémoire : le futur est une projection de la notion du temps que nous avons acquise avec l'âge en accumulant des informations et en apprenant à les ordonner. (Pas de temps pour les petits enfants)
Répondre
E
Belle synthese de son ouvrage  "Le bonheur desespérément". Brillant et joyeux.
Répondre
L
Donc le temps, c'est le présent, et le présent, c'est l'éternité, nous dit André Comte-Sponville. Mais le passé a été présent avant d'être passé. Il a donc aussi été l'éternité "en son temps". Mais il n'existe pas, puisqu'il n'est plus, nous disent conjointement Augustin et André... Comment ce qui n'existe pas peut-il avoir été l'éternité? Qu'est-ce que cette éternité qui cesse d'exister?
Répondre
M
Autre possibilité : il a été grassement payé pour ces quinze minutes...Je vois d'ici le comité d'entreprise en train de se dire : "pour notre réunion, on va acheter une conférence philosophique !"
Répondre